Accueil / Astuces et conseils / Des saveurs authentiques avec un brasero

Des saveurs authentiques avec un brasero

 

Qu’il s’écrive kanoun ou kanûn, ce terme désigne un brasero dont la forme diffère selon qu’il s’intègre à l’architecture de la demeure - à l’instar des foyers creusés à même le sol non loin de l’entrée dans les demeures de l’ancienne Kabylie - ou qu’il soit façonné en terre cuite, poterie très répandue au Maroc et plus généralement en Afrique de l’Ouest.

Si tous deux ont été conçus pour cuire les aliments, le premier avait également la particularité d’accueillir le feu de la demeure, un feu où l’on aimait se rassembler pour échanger et se réchauffer. Quant au second, son creux accueille du charbon de bois tandis que ses bords échancrés permettent le dépôt d’une marmite dès les braises obtenues. De nos jours, le kanoun fait toujours partie du décor, notamment lors de la fête de Laïd où l’on fait cuire directement sur les braises les brochettes. Posé à même le sol ou sur une pièce en ferronnerie pour en assurer la stabilité, le kanoun en poterie peut prendre différentes formes et proposer une mosaïque de décors et de couleurs semblables à celles qui composent le bouquet floral d’un mets cuit au feu de bois...