Accueil / Astuces et conseils / L'abri de jardin : quel matériau choisir ?

L'abri de jardin : quel matériau choisir ?

Qu'il s'agisse d'un abri en bois, en métal, en résine ou PVC, ou en dur, selon sa future utilisation, voici quelques conseils utiles pour bien choisir votre abri.

Le premier critère qui va vous guider vers le bon choix, sera celui de la matière de votre abri en fonction également du climat de la région où vous habitez.
Le type de climat peut en effet avoir des incidences, trop de soleil, trop d'humidité, trop de vent etc ...

Pour les abris en bois, le bois s'adapte globalement à tous les climats, cependant et selon la nature du bois, certains abris peuvent nécessiter un entretien régulier.
Le bois est écologique, il s'intègre parfaitement dans tous les milieux naturels.
Les essences de bois sont très diverses, on trouve généralement du pin naturel, il est le moins cher sur le marché mais il demande traitements et soins.
Le pin Autoclave, quant à lui, est traité, il demande donc un peu moins d'entretien.
Le sapin, originaire bien souvent de Scandinavie, reste un bois résistant et dense, il ne craint rien mais il est cher !
L'épicéa est une bonne alternative entre le pin naturel et le Pin autoclave.
Le cèdre est un bois noble, imputrescible, et très résistant, mais cher également.

Ainsi, concernant le bois, votre choix sera mieux ciblé.
Les abris de métal ne demandent pas ou peu d'entretien, ce sont souvent des panneaux pré-assemblés facilement montés, ils peuvent être peints. Cependant, sur le plan esthétique, et notamment pour ceux qui apprécient le côté nature, l'abri de métal donne un look plutôt industriel, mais tout dépend de l'endroit où il sera installé. Si vous êtes dans une région ventée, le métal n'est donc pas l'idéal.

Les abris en résine ou PVC, et pour les matières proposées aujourd'hui, traitées "Anti-UV", elles sot résistantes et légères à la fois, l'abri en résine ne demande quasiment pas d'entretien, il est garanti pour une dizaine d'années en toute tranquillité, lavage et rinçage réguliers, suffisent.
Enfin, l'abri en dur, soit béton ou moellons, charpente et toiture, dans son ensemble, c'est évidemment le coût de construction qui fera toute la différence.